Glengoyne Teapot Dram Batch 006

Capture d’écran 2020-11-27 à 11.06.57

Aujourd’hui c’est vendredi… et qui dit vendredi dit découverte d’un nouveau WHISKY !

Délibérément jeune et audacieux

Jusque dans les années 1970, les ouvriers de Glengoyne profitaient d'une dramaturgie trois fois par jour qui coulait d'une théière en cuivre pilée dans la cantine de la distillerie. Notre hommage regorge de mélasse sucrée, de biscuits digestifs, de cannelle, de massepain et d'épices douces.

Glengoyne Teapot Dram est une bouteille disponible uniquement dans la distillerie. Pour moi, elle est unique car Glengoyne est la première distillerie que j'ai visitée en Écosse pour la première fois. Il a encore quelques histoires à raconter, mais ce n'est pas le moment.

Autrefois, les travailleurs recevaient une dose quotidienne de whisky dans les distilleries. C'était une pratique courante. À Glengoyne, cela se passait trois fois par jour et le whisky était versé dans une bouilloire à thé. Ce whisky particulier a été nommé en son honneur.

A propos du whisky 

La théière Glengoyne Dram Batch 006 n'est que le premier remplissage des fûts de sherry Oloroso. Le whisky n'a pas de marque de vieillissement, mais il est embouteillé en fût de 59,3 %, en couleur naturelle et sans filtration à froid. Il y a eu beaucoup d'éditions de Glengoyne de ce type récemment. En 2018, 2772 bouteilles ont été déversées, un autre lot est maintenant disponible.

Capture d’écran 2020-11-27 à 11.11.50

Ma dégustation :

La couleur est assez foncée même si aucun âge n'est indiqué sur la bouteille. Je ne pense pas qu'elle soit si vieille cependant.

nez :

Assez épicé avec un peu d'alcool (enfin, il est à 59,3% après tout). Quelques notes de sherry oloroso, de raisins secs, de vanille mais j'ai aussi un côté plus frais et plus vert avec des notes d'herbes et de bois vert. Un peu de viande grillée à l'érable, de la poudre de cacao, du caramel brûlé, des écorces d'orange.

bouche :

La première gorgée est riche et sombre avec beaucoup de sucre brun. Elle évolue après quelques autres gorgées. Le bout de ma langue commence à pétiller, le palais s'affine avec du chocolat amer et des notes de nouveauté mélangées à quelques cerises glacées, du chêne et des écorces d'orange. 

final :

Le chêne, la noisette et la cassonade d'abord, puis s'affinent après quelques gorgées. Un peu de noisette oloroso, du chêne, très séchant. Je comprends aussi pourquoi Phil (qui m'a donné l'échantillon) a mentionné les olives, car je ressens une certaine amertume des olives noires.

 

Avec de l'eau : Le nez est encore frais et fruité, mais un peu moins vif. La bouche est fruitée, douce et épicée mais elle a perdu les notes de la nouvelle fabrication, ce qui est pour le mieux. Comme pour la bouche, la finale a perdu de son acuité. Elle est toujours épicée et sèche.

Budget à prévoir entre 100€ et 120€ 

Ceci est mon avis maintenant c'est à vous de l'apprécier et de le célébrer. 

N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous avez pensé de ce très bon whisky. 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Connexion avec

J'ai déjà un compte,